Indago drone UAV

Un drone pour retrouver des personnes disparues

By Drone Actu

Lockheed Martin, première entreprise américaine et mondiale de défense et de sécurité  vient de développer un drone capable de retrouver des gens qui ont disparu plus facilement, plus rapidement et à moindre coût.

La firme de défense s’est associée avec la société à but non lucratif Project Lifesaver pour créer une nouvelle version de son quadcopter (UAV) Indago. Ce drone servira à localiser les personnes susceptibles de s’égarer, souffrant de maladies ou de handicaps cognitifs. Lorsqu’une personne disparaît, les services d’urgence ont la capacité de suivre un signal, grâce à l’équipement fourni par la société à but non lucratif. Ce système a permis de retrouver près de 3000 personnes, avec un temps moyen de 30 minutes par intervention.

Un relais aérien pour une plus grande précision

C’est ici que le drone Indago prend tout son sens. Son antenne, produite par la firme canadienne Loen Engineering agit comme un relais aérien et élargit le périmètre du signal de recherche à plus de onze kilomètres. Comme la plupart des personnes égarées se trouvent souvent à quelques kilomètres du lieu où elles sont parties, cette élargissement fait une grande différence.

Le drone peut être piloté jusqu’à cinq kilomètres de distance, dispose d’une autonomie de 50 minutes et  peut atteindre jusqu’à 5000 mètres d’altitude (particulièrement utile en terrain montagneux.) Il pèse seulement 2,2 kg, peut se ranger dans un petit sac à dos lorsqu’il est plié, et peut être déployé en deux minutes environ.

Si tout se passe comme prévu, le projet devrait voir le jour d’ici fin 2015.

Article traduit depuis :  Wired

Laisser un commentaire