ActualitéRecherche

Robofly : le robot insecte volant

Côté macro, il y a les avancées sur les drones taxis autonomes. Dans l’univers du tout petit, les innovations ne manquent pas. Ainsi, des chercheurs de l’Université de Washington ont créé le RoboFly, un micro-drone capable de s’élever grâce au battement de ses ailes. Les ingénieurs qui l’on mis au point prétendent que l’appareil aussi gros qu’un insecte pèse à peu près le poids d’un cure-dent. Pour parvenir à embarquer l’électronique et la motorisation tout en conservant un poids plume, la batterie n’est pas embarquée.

L’aéronef est alimenté en énergie grâce à une cellule solaire sur laquelle est dirigée un rayon laser. Pour le coup, le drone ne peut pas parcourir une grande distance. En revanche, sa taille pourrait présenter un atout intéressant pour s’introduire dans les environnements inaccessibles par des drones volumineux.

 

Articles précédent

Record : Un ballet aérien de 1374 drones pour Ehang

Article suivant

Recherche : le premier drone 100% autonome grâce à un réseau neuronal

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*