ActualitéAéronefs

La France va armer ses drones

La rentrée scolaire a été accompagnée par celle des drones. Lundi 4 septembre, la ministre des Armées Florence Parly a assisté à une démonstration des capacités du drone nEUROn de Dassault. Dès le lendemain, à Toulon, dans le cadre de l’université d’été de la Défense, elle a annoncé que la France allait, elle aussi, se doter de drones de combat armés.

La ministre de l’Armée a été impressionnée lundi par les capacités du démonstrateur Dassault nEUROn. Cette aile volante dotée de furtivité dispose de capacité d’emport d’armement.

Cinq des six Reaper français vont être armés

Les premiers drones français qui devraient être armés sont les fameux Reaper d’origine américaine dont l’armée a pu tester le dernier exemplaire livré en juillet dernier et qui est basé à Cognac. Les cinq autres sont exploités en opération au Sahel. Ces derniers pourraient être équipés d’un armement guidé de précision. La ministre a également évoqué le futur drone européen qui devrait être conçu en coopération avec l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Celui-ci pourrait être armé.

Pour la ministre l’utilisation de drones de combat, permettra d’optimiser l’emploi des avions et des hélicoptères.

La France emboîtera donc le pas à l’Italie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis. Les drones armés sont également exploités sur zones de guerre par plusieurs pays du Moyen-Orient. Rappelons que la Chine commercialise aussi des drones de combat avec ses clones du Reaper ou du Predator américain. Ils sont actuellement utilisés pour mener des frappes ciblées au Yemen, en Egypte et aux Emirats Arabes.

Articles précédent

Des drones DJI pour approfondir la recherche sur le volcan Etna

Article suivant

Bebop 2 Power : Parrot muscle son Bebop 2 pour se frotter au DJI Spark

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*