Actualité

Angleterre : des drones pour faire passer la contrebande en prison

Avec l’augmentation de la popularité des drones, les usages détournés deviennent de plus en plus fréquents. Amazon n’est pas le seul à avoir pensé à la livraison par drone. Certains l’ont devancé, en visant les prisons.

Les prisons françaises ont déjà connu des cas de drones s’introduisant dans leur enceinte. En 2017, un appareil s’est posé dans la cour de promenade du centre pénitentiaire de Valence. Une semaine plus tard, la maison d’arrêt de Bois d’Arcy est survolée. En Angleterre ce ne sont plus des cas isolés, mais bien un réseau organisé qui sévit.

Un réseau organisé

La police britannique vient d’arrêter dix personnes dans les Midlands de l’Ouest, dont huit hommes et deux femmes. Ils sont accusés de trafic de drogues et d’articles interdits, comme des téléphones portables et des cartes SIM. Le groupe utilisait des drones pour passer les articles par-dessus les murs des prisons. Entre avril 2016 et juin 2017, les accusés ont visé six prisons différentes dans le pays, dont celles de Birmingham et Liverpool.

Articles précédent

NASA : Bientôt un drone sur Mars ?

Article suivant

Les drones bientôt pilotés par la pensée ?

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*