Eurosatory 2024 : la roquette antidrones de Thales

By Nicolas

Lors du salon Eurosatory 2024, Thales a dévoilé une innovation majeure : une roquette spécifiquement conçue pour la lutte antidrones. Cette première mondiale répond à un besoin croissant des armées confrontées à la menace grandissante des drones.

La roquette antidrones de Thales, développée par sa filiale belge, promet d’apporter une solution efficace et abordable pour contrer les essaims de drones sur les champs de bataille modernes.

Principaux défis liés à la menace des drones

Une menace en constante évolution

Les drones, initialement développés pour des usages civils et commerciaux, ont rapidement trouvé leur place sur les champs de bataille. Leur capacité à effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance et même des attaques ciblées en fait des outils redoutables pour les forces armées. Toutefois, cette évolution technologique pose de nombreux défis en matière de sécurité et de défense.

Les essaims de drones, en particulier, représentent une menace sérieuse. Ils peuvent submerger les défenses traditionnelles par leur nombre et leur mobilité. Les armées du monde entier cherchent donc des solutions pour neutraliser efficacement ces dispositifs.

Exemples concrets de défis rencontrés

  • Attaques de drones : Plusieurs incidents ont démontré la capacité des drones à perturber les opérations militaires. Par exemple, lors du conflit en Syrie, des drones ont été utilisés pour attaquer des bases aériennes, causant des dégâts significatifs.
  • Surveillance et espionnage : Les drones sont également utilisés pour des missions de reconnaissance, permettant aux adversaires de recueillir des informations sensibles sur les positions et les mouvements des troupes.

Impacts et conséquences de la menace des drones

Affectation des forces armées

Les forces armées doivent adapter leurs stratégies et leurs équipements pour faire face à cette nouvelle menace. Les systèmes de défense traditionnels, tels que les canons antiaériens et les missiles, sont souvent coûteux et peuvent ne pas être suffisamment efficaces contre les essaims de drones.

Conséquences pour les opérations militaires

L’incapacité à neutraliser les drones peut entraîner des conséquences graves, telles que des pertes humaines, des dégâts matériels et des compromissions de missions. Les armées ont donc un besoin urgent de solutions spécifiques et efficaces pour contrer ces menaces.

Solutions et initiatives : la roquette antidrones de Thales

Caractéristiques principales de la roquette

Thales a développé une roquette unique en son genre, spécialement dédiée à la neutralisation des drones. Voici les principales caractéristiques de cette innovation :

  • Première mondiale : Cette roquette est la première à être spécifiquement conçue pour la lutte antidrones.
  • Système intégré : Elle peut être intégrée sur différents types de lanceurs, tels que des lanceurs sol-air ou des tourelles de véhicules.
  • Tir multiple : Jusqu’à cinq roquettes peuvent être tirées simultanément, créant un « mur d’acier » efficace contre les essaims de drones.
  • Portée et altitude : La roquette a une portée utile de 3 000 mètres et peut atteindre des cibles jusqu’à 2 500 mètres d’altitude.
A lire également :   Combien coûte le drone Reaper 9 ?

Innovations technologiques

La roquette est équipée de la tête militaire FZ123 et du moteur FZ90, formant une solution anti-drones de type « airburst ». L’explosion est programmée en amont du tir et interviendra au moment déterminé par l’opérateur. Cela optimise l’effet des 6 500 billes d’acier emportées par l’ogive, créant un nuage d’éclats qui disloquera le drone ou lui infligera des dommages irrémédiables.

Avantages économiques et opérationnels

Thales vise à proposer une alternative abordable entre le canon antiaérien et le missile. Les premiers exemplaires pourraient être livrés courant 2025. Cette roquette antidrones a déjà suscité l’intérêt d’un client export. Selon les experts présents à Eurosatory, cette innovation représente un « changement de paradigme » dans la défense antidrones.

« La roquette antidrones de Thales répond à un besoin crucial des forces armées en offrant une solution efficace et économique pour contrer les menaces aériennes émergentes. »

Témoignage

Un officier de l’armée française présent lors de la démonstration à Eurosatory a déclaré : « Cette roquette pourrait bien changer la donne sur le terrain. Sa capacité à neutraliser les essaims de drones est impressionnante. »

Perspectives futures et adoption par les forces armées

Intérêt international

La roquette antidrones de Thales devrait susciter un vif intérêt de la part des forces armées du monde entier. Les discussions sont déjà en cours avec plusieurs pays pour l’adoption de cette technologie innovante.

Déploiement et formations

Les forces armées devront également prévoir des formations spécifiques pour leurs troupes afin de maximiser l’efficacité de cette nouvelle arme. Thales propose déjà des programmes de formation pour accompagner le déploiement de la roquette antidrones.

Tableau récapitulatif

CaractéristiquesDétails
TypeRoquette antidrones
SystèmeIntégration sur lanceurs sol-air et tourelles de véhicules
Tir multipleJusqu’à cinq roquettes simultanément
Portée3 000 mètres
Altitude2 500 mètres
EffetExplosion programmée, nuage de 6 500 billes d’acier
DisponibilitéPremiers exemplaires en 2025

FAQ

Quelle est la portée de la roquette antidrones de Thales ?

La roquette antidrones de Thales a une portée utile de 3 000 mètres et peut atteindre des cibles jusqu’à 2 500 mètres d’altitude.

Combien de roquettes peuvent être tirées simultanément ?

Jusqu’à cinq roquettes peuvent être tirées simultanément, créant un « mur d’acier » efficace contre les essaims de drones.

Quand les premiers exemplaires de cette roquette seront-ils disponibles ?

Les premiers exemplaires de la roquette antidrones de Thales pourraient être livrés courant 2025.

Pour plus d’informations sur cette innovation, consultez les articles spécialisés et n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.