ActualitéNon classé

Urgence cardiaque : les drones défibrillateurs quatre fois plus rapides que les ambulances

Seulement 10% des victimes d’un arrêt cardiaque hors hôpital survivent. Les premières minutes sont vitales et la proximité de ces défibrillateurs de plus en plus nombreux dans les lieux publics permet de sauver des vies. Pour ne pas perdre ces secondes précieuses dans les endroits éloignés, des drones peuvent très bien servir à transporter ce défibrillateur. D’après les tests pratiqués par une startup suédoise baptisée FlyPulse et publiés pas JAMA, l’appareil irait même quatre fois plus vite par la voie des airs que n’importe quelle ambulance.

Pour s’en assurer, les chercheurs ont réalisés 18 vols d’une distance médiane de 3,2 km entre le centre de secours et la victime. Il fallait 5 minutes et 21 secondes au drone pour franchir cette distance, contre 22 pour le véhicule de secours.

L’équipe de la société reste consciente que plusieurs obstacles sont encore présents avant que ce système puisse réellement être déployé.

Des contraintes réglementaires et humaines

En plus de nombreux tests supplémentaires, il faudrait encore intégrer les appareils aux dispositifs médicaux et également insérer ces drones dans le circuit aérien sans risquer de collisions. De même, contrairement à celui d’une ambulance, le sauveteur de la victime, n’est pas forcément un professionnel et ce gain de temps n’apportera peut être rien par rapport à aujourd’hui. Enfin, encore faut-il savoir se servir d’un défibrillateur….

Ceci dit, pour régler cette contrainte, d’autres prototypes de drones de secours dotés d’une caméra et d’un haut parleur, pour qu’un secouriste puisse délivrer des consignes ont déjà été expérimentés.

 

Articles précédent

Technologie : La veste intelligente qui permet de piloter un drone en bougeant le corps

Article suivant

Pacifique : des drones pour livrer des vaccins sur les îles isolées du Vanuatu

1 Commentaire

  1. […] Urgence cardiaque : les drones défibrillateurs quatre fois plus rapides que les ambulances […]

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*