Actualité

Découverte d’un drone espion nord-coréen crashé en Corée du Sud

Séoul. Un drone supposément nord-coréen a été découvert en Corée du Sud la semaine dernière. L’appareil s’est écrasé sur une montagne près de la frontière des deux pays vendredi dernier. Le drone enfermait une dizaine de clichés d’une batterie de défense anti-missile américaine (THAAD) positionnée à Seongju, soit à environ 250 km de la frontière. Selon le chef d’état-major de Séoul, des centaines de photos de forêts et de villages de la Corée du Sud ont également été recensés.

Il y a trois ans, la Corée du Nord avait déjà envoyé des drones semblables à celui-ci et l’un d’eux s’était également perdu sur le territoire. Ce type de drone est de conception ancienne. L’équipement qu’il enferme date des années soixante et il ne peut pas transmettre les clichés collectés à distance. Pour les prises de vues, il disposait d’un appareil photo numérique de la marque Sony.

Selon un rapport des Nations Unies datant de 2016, la Corée du Nord compterait environ 300 drones de différents types, dont certains destinés au combat. Selon les informations de Reuters, ces drones ont probablement été achetés via la Chine et enferment des pièces chinoises, mais aussi provenant de République tchèque, et aux États-Unis.

Photo du drone découvert. (c) République de Corée du Sud

Articles précédent

Bon plan : le Xiaomi Mi Drone 4K à prix cassé (-55%)

Article suivant

Premier vol pour une véritable libellule cyborg

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*